Bretteur

De Le wiki Crowfall - JeuxOnLine
Aller à : navigation, rechercher
Spécialiste sapeur

Courage et sacrifice

Dans l'univers de Crowfall, le bretteur se classe parmi les spécialistes (un type d'archétypes plutôt polyvalents, attaquant à distance et au corps à corps, adeptes des appareils et engins pouvant l'aider dans ses missions). Il est manifestement spécialisé dans le maniement des lames, mais maîtrise aussi une forme d'armes à feu, voire certains mécanismes. Le Bretteur semble par ailleurs maîtriser l'art de creuser et/ou de façonner des structures. Il peut notamment creuser des tunnels permettant de pénétrer l'enceinte d'une forteresse trop bien gardée ou renforcer les fortifications d'une zone stratégique.

Statistiques de base du Bretteur

Statistiques du bretteur

Plutôt faible physiquement et de petite taille, le Bretteur compense son peu de force par un haut niveau de dextérité et d'intellect.

Statistique

  • Force : 1/10
  • Dextérité : 4/10
  • Intellect : 3/10
  • Esprit : 2/10
  • Armure : ??
  • Mouvement : ??

Races accessibles

Présentation roleplay du Bretteur

Aha ! Je vois à votre moue étonnée que vous ne connaissez pas mon peuple. Je n'en prends pas ombrage. Je suis un Guinecean, bien sûr ! Vous avez entendu parler de nous, n'est-ce pas ? Non ? Comment est-ce donc possible ?

Les familles marchandes de Guinecea ont été les premières à organiser le commerce entre les mondes. Nos artistes ? Les inventeurs de la sculpture et de la mise en scène. Nos bretteurs ? Les maitres d'armes plus réputés dans l'art de manier une lame. Nos ingénieurs ? Les seuls à avoir percé le mystère des munitions. Je vois à votre expression que vous doutez de moi. Assurément, vous vous moquez ! Non ? Bien, je vais vous raconter l'histoire de mon peuple. Peut-être comprendrez-vous mieux ainsi.

Dans les Temps avant le Temps, les miens ne maîtrisaient pas la parole. Nous étions des personnes simples. Honnêtes, travailleurs et dures à la tâche... mais petits et faibles, comme les petits animaux des champs. Un jour, un aïeul découvrit une femme dans les bois, adossée à un arbre. Son teint était pâle comme la neige, ses vêtements étaient tâchés de rouge. Il savait qu'elle était sur le point de mourir. Il lui apporta sa nourriture, mais elle ne mangea pas. Il lui apporta son eau, mais elle ne but pas. Alors, il s'assit à ses côtés et lui offrit un peu de réconfort dans ses derniers instants. Elle accepta sa compassion désintéressée. Elle mourra, la main posée sur sa tête. À cet instant, elle lui fit un Don : la connaissance, l'intelligence et la parole. Pas seulement à notre aïeul, mais à tous les miens. C'est un Don que vous aussi, vous possédez. Ce Don qui était sien, et à elle seule, elle le donna.

Doutez-vous de mon courage, ami ? De ma sincérité ? De ma loyauté ? De mes exploits en tant que combattant ? Reculez de quelques pas, mon ami. Reculez, observez et apprenez.